Intermedia
THE FUTUR OF DIGITAL CONTENTS' DISTRIBUTION
  • Sophie Boudet-Dalbin

    Docteur en sciences de l'information et de la communication (SIC) de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas, je travaille sur la distribution des contenus numériques.

    Ma recherche doctorale, pluridisciplinaire, est une étude prospective qui vise à trouver des solutions concrètes pour la distribution des films par Internet, en mesure de dépasser les stéréotypes et de réconcilier les motivations et contraintes des divers acteurs économiques, créateurs, publics internautes et entités nationales.
    ....................................

    Doctor in Information and Communication Sciences at the University Paris 2 Panthéon-Assas, I focus on digital content distribution.

    My PhD, multidisciplinary, aimes at finding concrete solutions for digital distribution of films, that would outreach stereotypes as well as reconcile the motivations and constraints of the various economic actors, creators, audience, Internet users and national entities.


  • 21
    10
    2008

    Le modèle de l’homo oeconomicus en crise

    Sans_titreDans ma quête de futurs modèles pour la distribution numérique de films, me voici actuellement plongée dans le monde prodigieux de la sociologie économique.

    Dans cette contrée novatrice, l’homo oeconomicus, agissant dans le seul but du gain économique, poursuivant la maximisation du profit, avec un ensemble de moyens donnés, et bien cet être théorique s’encastre désormais dans le social, le structurel, le politique, le cognitif. Cela produit alors une histoire raisonnée des faits économiques en tenant compte du contexte socio-politique et des éléments culturels et éthiques avec lesquels agissent les individus.

    Je voudrais ici vous parler d’un livre de Bruno S. Frey, Not Just for the Money – An Economic Theory of Personal Motivation, paru en 1997 aux éditions Edward Elgar Publishing, UK. Il y développe une théorie intéressante. La paie ne serait pas la seule motivation pour un travailleur. Une augmentation de salaire pourrait même provoquer une baisse de motivation. La perception qu’a l’employer de son rapport avec le patron, le travail, la société, apparaît tout aussi décisive que la perception qu’a le citoyen de son système de lois :

    « (…) prenons guarde à ne pas édifier un système de lois fondamentales qui se méfie des citoyens et des politiciens. Si les lois du gouvernement provoquent la perception que tout le monde est un bandit irresponsable, les vertus civiques ont tendance à s’estomper. Les lois publiques pensées pour le pire comportement et non le comportement ordinaire, courent le risque de détruire l’attitude positive, d’une importance cruciale, que les citoyens et les politiciens ont envers leur constitution (…). »

    Je pense personnellement que nos décideurs politiques devraient lire Bruno S. Frey, avant de nous pondre des projets de loi pour la société de l’information version tout-répressif, qui culpabilisent l’internaute.

    Tags: ,

    Laisser un commentaire

    Vous devez être connecté pour publier un commentaire.