Intermedia
THE FUTUR OF DIGITAL CONTENTS' DISTRIBUTION
  • Sophie Boudet-Dalbin

    Docteur en sciences de l'information et de la communication (SIC) de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas, je travaille sur la distribution des contenus numériques.

    Ma recherche doctorale, pluridisciplinaire, est une étude prospective qui vise à trouver des solutions concrètes pour la distribution des films par Internet, en mesure de dépasser les stéréotypes et de réconcilier les motivations et contraintes des divers acteurs économiques, créateurs, publics internautes et entités nationales.
    ....................................

    Doctor in Information and Communication Sciences at the University Paris 2 Panthéon-Assas, I focus on digital content distribution.

    My PhD, multidisciplinary, aimes at finding concrete solutions for digital distribution of films, that would outreach stereotypes as well as reconcile the motivations and constraints of the various economic actors, creators, audience, Internet users and national entities.


  • Archive pour juin 2009

    8
    06
    2009

    Quand Yan Arthus-Bertrand se met au gratuit

    1244130556832Visionnez gratuitement le premier film de Yann Arthus-Bertrand, ça vous intéresse ? Alors allez sur YouTube. Mais dépêchez-vous, vous n’avez que 10 jours !

    Home est « disponible en exclusivité sur YouTube en 6 langues et pendant 10 jours à partir de ce soir minuit », rappelle une porte-parole du site de partage de vidéos. « Sa diffusion numérique est limitée dans le temps et à une plateforme, YouTube, où il sera disponible en exclusivité. Sur la plateforme, et pour éviter qu’il perde son aspect événementiel, il est protégé par la solution Content ID qui empêche sa copie et sa remise en ligne dans son intégralité ou en partie sur YouTube. Le film n’a donc pas vocation à se trouver sur des réseaux peer-to-peer. »

    S’il n’est pas possible de le copier, il est en revanche permis de le diffuser gratuitement en public. « Effectivement, précise YouTube, le film reste la propriété de ses créateurs et producteurs, mais sa diffusion en public est libre, à l’inverse d’une oeuvre traditionnelle (le traditionnel message en début de DVD disant que la copie est réservée à un usage privé). Concrètement, le film que ce soit lors de sa diffusion sur France 2, dans les 10 jours de sa disponibilité sur YouTube ou sur le support DVD vendu à la FNAC peut être projeté en public ».

    Une bonne opération de communication qui va en outre permettre de faire une étude grandeur nature sur la nécessité/possibilité d’adapter la chronologie des médias à la distribution des films par Internet.

    Tags: ,
    Publié dans FRANCAIS |

    Aucun commentaire